Femmes Leaders Mondiales, pour toutes les femmes du monde

0
190

IMG_1539A l’occasion de la journée internationale de la femme, l’Association Femmes Leaders Mondiales, ouverte à toutes les femmes a organisé sa remise des trophées Femmes Leaders Mondiales 2018. Des femmes œuvrent chaque jour pour le droit des femmes, l’association a souhaité leur rendre hommage à Royat en ce 8 mars. Viviane Alloin, Agnès Pecoul et Michèle André, aux parcours d’exception, ont reçu cette distinction. À cette occasion nous avons rencontré celle de qui tout est né, Nicole Barbin, commandeur de l’Ordre National du Mérite et présidente fondatrice.

Pourquoi avoir créé l’association Femmes Leaders Mondiales ?

Je l’ai créé dans un premier temps pour la complémentarité des valeurs hommes-femmes, et compte tenu du fait que sur le plan mondial nous avions des difficultés avec certains pays qui déconsidéraient la femme du point de vue du complément nous sommes venus à l’égalité, mais à l’égalité des droits.

J’ai créé cette association en 2000 et c’est en 2010 à Paris, lors de notre congrès mondial que nous avons remis le premier trophée international à la sœur du Roi du Maroc,  la princesse Lalla Meryem, en présence de Simone Veil. Aujourd’hui ce sont les premiers trophées nationaux.

Que représente pour vous cette journée du 8 mars ?

Nous avons organisé ce rendez-vous le 8 mars, journée internationale de la femme, car nous trouvions que dans la région Auvergne il y avait très peu de manifestations en faveur des femmes.

Préfèreriez-vous que cette journée disparaisse ?

Bien sûr, nous préférerions. Si un jour elle disparaît c’est que nous aurons acquis des droits équivalents à ceux des hommes. Nous aurons gagné.

En tant que femmes, comment pouvons-nous agir tous les jours ?

Chaque jour, nous devons inciter ces messieurs, qui ne sont pas du tout contre nous, à remarquer le travail que nous faisons. Bien souvent nous n’avons pas la facilité qu’ils ont à démontrer nos compétences, ils les reconnaissent mais nous n’osons pas suffisamment. Il faut oser et dire ce que l’on fait !

Que pensez-vous de cette libération de la parole des femmes qui opère depuis maintenant plusieurs mois ?

Dans tous les cas, je pense que la présence de la femme est toujours difficile, elle doit se battre sans cesse et dans tous les pays pour se faire respecter. Alors on se bat.

Un modèle féminin à me citer ?

Simone Veil, c’est une femme qui a vécu, qui a souffert et qui a toujours été très égale et très juste entre les hommes et les femmes.

 

AUCUN COMMENTAIRE